Le click sur vous donnera le panier dans un 2e onglet  


cours 50FR Hercules:

COURS DE LA 50FR HERCULES EN FRANCE En mars 2008 elle était à environ 7€ cliquez sur le graphique.


 
la revue de presse internationale jovanovic


'' J'ai commencé cette revue de presse le 20 février 2008 à cause de la Société Générale qui a utilisé Jérôme Kerviel pour dissimuler ses pertes apocalyptiques dues aux subprimes, au moment même où d'autres banques (UBS, HSBC, Bear Sterns, DeutscheBank, Monte-Paschi, Lehman Brothers, etc.) cherchaient des milliards pour masquer les leurs! ''
 
Cours Once Or:
Cours OR 24h

COURS OR ONCE € 6 jours sur 7, 24h sur 24 en provenance de Hong-Kong, Tokyo, Chicago Metal Exchange Globex, New York Metal Exchange, Londres et Sydney. Cliquez sur le graphique

 

Note aux Lecteurs / Lectrices:
Depuis 3 ans 4 ans 8 ans 13 ans j'ai reçu des milliers de mails "où acheter dans un endroit sûr?". Je ne peux hélas pas répondre à tous les mails.
Comme promis (et désolé pour tout le retard), tous LES ADRESSES ET LES TELEPHONES POUR SAUVER VOS MEUBLES des taux négatifs et de la vraie inflation de 5% 15% par an, sont ici avec mes partenaires que j'interroge régulièrement:

commissions de 2% à 3% pour les lecteurs de cette RdP (contre ailleurs pratiquant 9, 10% et plus, à éviter):
JOUBERT (depuis 1910, certifié ISO 9001 ➾ 38bis rue Vivienne, Paris -Metro Bourse) Tel 01 42 36 20 39
commission: de 2% à 3% sur pièces et lingots et moins pour les grands achats

CC Opera (certifié ISO 9001, devises $ £ ¥ 원 ﷼ 元 ₽ € Visa & Bitcoins ➾ 9 Rue Scribe, Paris -Metro Opéra) Tel 01 47 42 20 96
commission: de 2% à 3% sur pièces et lingots et moins pour les grands achats

et le réseau Comptoir National de l'or ➾ (CNDO lien) 0800 744 144 - 3% sur lingots et lingotins dans les villes suivantes:
Alès Amiens Arras Chambery Grenoble Le Bouscat Lille Macon Marseille Nice Nantes Paris 6 Paris 7 Paris 12 Paris 16 Pau Toulon Valence Vannes Kehl Breisach

"La monnaie est par nature l'or et l'argent" Karl Marx   ―   "Gold is money, everything else is credit" J.P. Morgan

Cette Revue de Presse est de + en + CENSURÉE conseil des lecteurs:
"Passez par un VPN ou une tablette ou bien votre smartphone".



 










Les dates & villes de ma rencontre avec vous:
tour de france dedicaces pierre jovanovic
cliquez sur l'image pour agrandir.











LA TURQUIE EST-ELLE SOLUBLE DANS L'INFLATION ?
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL
Selon la presse européenne et américaine, la dévaluation de la livre turque est le signe absolu qu'il n'existe aucune différence entre la Turquie et le Vénézuela ou bien le... Zimbabwe dont les monnaies ne valent plus rien. Que le pays est à la dérive, que la population meurt de faim et que dans toutes les villes, des hordes d'affamés attendent dans des files interminables une soupe populaire gratuite.

Il m'a semblé intéressant dès lors de me rendre dans "ce pays détruit par l'inflation", un nouveau Weimar, à l'heure où la France elle même connaît une inflation sans merci.

La presse française montre du doigt Ankara, dans le style "ne vous plaignez pas, en Turquie, la monnaie ne vaut plus rien, au moins notre euro, lui, tient la route". Réflexion pertinente et je me suis dit que j'allais me retrouver un pays détruit, exactement comme ce que j'avais vu, effaré, en Grèce lors du reportage de 2012 (vous le retrouvez ici ).

Une fois sur place, mes chers lecteurs, force est de constater que la Turquie est une sorte de miroir inversé de la France: d'un côté une monnaie qui perd son pouvoir d'achat à grande vitesse, et de l'autre une monnaie jugée solide mais avec une inflation similaire.

En d'autres termes, et pour simplifier, ce reportage a pour but de documenter -dans le cadre optimal de cette Revue de Presse économique- la bataille entre Monnaie Solide Vs Monnaie Dépréciée.

Et au passage, qui sont les vrais gagnants et les tristes perdants?

Les Turcs ou les Français?

Eh bien, mes chers lecteurs, comme moi, vous allez êtres très surpris par ce que vous allez découvrir dans mon enquête. Une fois de plus, rien de remplace le déplacement sur le terrain, fut-il parsemé de billets de banque... dépréciés ! Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :


RAPPEL: TOUT EST BIEN PARTI EN VRILLE A CAUSE DE LA CIA
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL
Regardez la video ci-dessous, vous verrez un officiel américain adresser sa menace à Erdogan afin qu'il libère l'espion de la CIA des geôles turques où il se trouvait depuis 2 années. C'est une sorte de Midnight Express, mais version espionnage. "A Mr Erdogan et au gouvernement turc, voici notre message: relâchez le pasteur Andrew Branson tout de suite, sinon préparez vous aux conséquences" (commencez à 1m40).



Bien entendu, Erdogan n'a pas obéi, et à ce moment là les banques américaines se sont acharnées sur la livre turque qui a perdu 40% en juste quelques jours. Au départ, cela n'a JAMAIS été un problème monétaire, mais bien un acte d'espionnage (Branson faisait la liaison entre la CIA et les Kurdes - ce qui est fou sachant que c'est la CIA qui a arrêté le chef du PKK, toujours en prison aujourd'hui).

Dont' mess with the CIA !

Tous les chefs de gouvernement dans le monde ont bien compris le message depuis, et cela vous montre la capacité de chantage des Américains pour toujours obtenir ce qu'ils veulent.



Erdogan a si bien compris la leçon, qu'il n'a pas résisté au coup de poing sur la table de l'ambassadeur des Etats-Unis en septembre dernier qui a exigé de lui la fin de l'accord concernant le réseau Mir et sa Banque Centrale. Mir est le Visa ou MasterCard russe, et devait permettre aux Russes de payer en Turquie avec leur carte de crédit, ainsi que de retirer de l'argent dans tous les distributeurs. Les Américains s'y sont violemment opposés, menaçant de représailles immédiates les banques turques. Pour rappel, même la Suisse a fini par céder son secret bancaire aux Etats-Unis.

En revanche, la CIA n'a pas pu empêcher l'Inde de passer le même accord avec Moscou, lire ici Russia-Brief. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :




ERDOGAN LE DERNIER RESISTANT QUI PAYE TRES CHER SA RESISTANCE
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL
Regardez bien ce graphique qui vient d'un analyste on ne peut plus neutre, Dan Popescu, et qui compare la valeur de la livre turque au cours international (lire contrôlé par la Fed) de l'or entre décembre 1999 et novembre 2022, et comparé au dollar papier. On voit bien que la descente en pente douce commence avec la montée en puissance d'Erdogan et affiche une descente marquée, immédiatement après son élection en tant que président de la Turquie.



Après son élection donc, la jolie piste de ski "bleue" devient "rouge" (lors du coup d'Etat raté organisé par la CIA en 2015 regardez ici un très bon résumé) puis carrément "noire" (à partir de la période Covid quand Erdogan a carrément 1) refusé l'obéir au chantage américain Pfizer-Moderna-OMS et a lancé un vaccin maison )! Le 9 novembre dernier, le Pr Steve Hanke a écrit: "The Turkish lira has depreciated against the USD by 28.55% since Jan 2022 (...) The only way to stop the economic death spiral is by implementing a #CurrencyBoard, like Bulgaria's".

Pour résumer, la livre turque n'a qu'un seul vrai problème, celui de son dirigeant qui refuse de se soumettre aux Etats-Unis, qui jette en prison des agents de la CIA, qui achète des S-400 russes, est l'ami avec Poutine, etc. etc. François Mitterrand n'était pas le dernier à expliquer que "soit vous êtes un valet soumis à l'Amérique, soit vous êtes son ennemi".

Cependant la population, elle, n'a que faire de ces méandres auxquels de toute manière elle ne s'intéresse pas, tout ce qu'elle voit est que autant Erdogan l'a sortie de la misère, autant là, il les ramène à la... misère.



Le cours de l'or, même truandé par la Fed, reste encore le juge de paix, une sorte de "La" universel et, sur ce graphique, on voit nettement la dépréciation de la livre turque.

Pourtant, je le rappelle, l'endettement sur PIB de la Turquie est de l'ordre 45% (maintenant) alors que les Etats-Unis sont à désormais 140% voire 150%, comme la France. Sur la seule base des lois économiques, la livre turque devrait être techniquement aussi stable que la.. Couronne norvégienne!

Pas du tout.

Et comme de nouvelles élections présidentielles auront lieu en mai 2023, je vous garantis que les Américains vont lui serrer la gorge encore plus, afin qu'au moment du vote, la livre touche le fond absolu, ce qui entraînera des citoyens à ne plus voter Erdogan mais pour son opposant !

Parfois juste 1% de différence permet de remporter une élection présidentielle.

Sur le terrain, discutant avec des commerçants, le couperet est déjà tombé, "On n'en peut plus, c'est une catastrophe, on ne sait plus comment faire, on se débrouille comme on peut" m'a expliqué la gérante d'une PME a la tête d'une dizaine de salons de coiffure. "Et c'est la même chose pour tous nos clients". Le coiffeur, c'est une entreprise très proche du peuple qui entend ce que dit la population.

Les riches turcs se plaignent encore plus, et affirment que l'inflation n'est pas de 81% mais bien de 186%, ce qui ne serait pas illogique, connaissant le mensonge absolu (comme les chiffres de l'INSEE) de tous les gouvernements sur l'inflation.

Les jeunes en revanche veulent quitter le pays, ne pouvant plus rien acheter, ni quitter le nid familial. Imaginez que pour se payer un menu Bigmac au MacDonald turc, cela représente 3h de travail pour ceux au salaire minimum, le Smic turc, et 9 mois entiers pour s'offrir le dernier Iphone d'Apple. Ils sont les principales victimes, et veulent tous émigrer, en général en Allemagne, exactement comme les jeunes grecs en 2009.

Etonnement, les retraités sont ceux qui souffrent (si je puis dire) le moins: leurs mensualités sont régulièrement augmentées par le gouvernement Erdogan pour suivre l'inflation.

Et précisément, c'est là que se trouve la clé qui ouvre la porte du plus grand mystère: pourquoi la Turquie n'est-elle pas bloquée chaque semaine soit par des grèves massives, soit par un équivalent de Gilets Jaunes ??? Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :


DESTRUCTION DE LA MONNAIE TURQUE: OU SONT LES MANIFESTATIONS CONTRE LA VIE CHERE ?
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL
Le 10 novembre, j'ai assisté à un spectacle unique à 9 heures du matin: tout s'est arrêté à Istanbul, piétons, voitures, taxis, autobus, fonctionnaires, ouvriers, policiers, cadres, militaires, écoliers, serveurs des cafés se sont immobilisés pendant 1 minute sous le vacarme des sirènes d'alerte de bombardement, des klaxons et des cornes de brume sur le Bosphore. Regardez la video ci-dessous et imaginez la même chose sur le périphérique parisien, lyonnais ou à Marseille:


Lecteurs sur Apple IOS si vous ne voyez pas la video cliquez ce lien


Un spectacle inouï. Comme chaque année à 9h04, et cela depuis 1938, le pays entier s'arrête pour marquer l'heure du décès de Mustafa Kamal Ataturk, le "père" de la Turquie. En assistant à ce spectacle somme toute extraordinaire, je me suis demandé pour quelle raison la France n'a pas instauré une cérémonie similaire pour De Gaulle, vu que les deux profils (l'homme du destin), sont identiques. Les deux ont sauvé leur pays d'une humiliation sans précédent, Kemal après la Première Guerre, et de Gaulle après la Seconde Guerre mondiale.

Ceci pour vous expliquer que c'est la seule manifestation (et quelle manifestation) à laquelle j'ai assisté lors de mon séjour ! Alors que je m'attendais à au moins des piquets d'oppositions contre la vie chère, pour les hausses des salaires, etc., choses que nous connaissons bien en France n'est-ce pas, TOUS LES SAMEDIS, et cela depuis pratiquement 4 années, et avec une monnaie "solide" l'euro !

Les villes sont calmes, que ce soit à Ankara, Istanbul, Izmir, Bursa, Konya, Antalya, Gazientep ou Adana. Certes, la vie n'est pas rose avec une telle inflation, mais comme l'a dit Erdogan à l'intention de Macron "Ici il n'y a pas des gens qui font laqueue pour manger comme en France". Certes, même lui a eu son mouvement étudiant qui a protesté pour obtenir des logements, et a occupé les parcs et jardins des grandes villes. Erdogan les a carrément traité de "terroristes", ce qui prouve que lui aussi commence à être sérieusement déconnecté.

En effet les loyers ont doublé, mais c'est un effet dû aux dizaines de milliers de Russes et d'Ukrainiens, fuyant la guerre et/ou la mobilisation, qui se sont emparés des appartements libres et bon marché. Ce qui ne change pas le ressentiment de la nouvelle génération, confrontée, comme en France, à des poids économiques que leurs parents n'ont en règle générale jamais connus.

Si en 2018 1kg de pommes de terre était à 1 livre, en 2022 ce même kilo est à 8 livres et le prix de l'électricité a été augmenté de 130% obligeant les gens à réduire voire annuler l'usage de leur micro-ondes, bouilloire, machine à laver, etc. Seule la télé reste allumée.

Mais... Mais ce n'est pas typique de la Turquie !

C'est la même chose pour les Anglais ou les Espagnols! En France les retraités attendent la fin des marchés de quartier pour ramasser tous les fruits et légumes abîmés jetés par les commerçants, ou des cadres allant dans des Destocks, regardez par exemple le sujet ici de France24 à Lisieux:


Lecteurs sur Apple IOS si vous ne voyez pas la video cliquez ce lien


Et que dire des villes entières de SDF aux bords de chaque grande ville américaine? Bref, le monde entier est à la même enseigne, mais avec une différence vraiment subtile: "des retraités en Euro faisant les poubelles" Vs "des retraités en Lire turque achetant des légumes avec parcimonie".

Même si la Turquie a été durement frappé par les interdictions Covid comme tous les autres pays, je n'ai pas observé une seule boutique de fermée dans les quartiers que je connais bien. On ne peut pas en dire autant de Paris, ou de Londres où, pour la première fois de leur histoire, les infirmières anglaises se sont toutes mises en grève pour réclamer une hausse radicale de leur salaire afin de rattraper l'inflation. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :




INFLATION, TAUX, PIB, DETTE ET CHOMAGE TURCS EN GRAPHIQUES
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL




Ici on voit bien la corrélation entre les attaques de la CIA pour récupérer leur agent, puis juste avant le vote des municipales. En 2022, l'inflation était de 11% pour terminer à presque 100% fin septembre 2022.





Le tableau de gauche donne l'inflation entre 1968 et 2013 avec des pointes à 140% dans les années 1980. La situation est revenue à la normale à partir de 2002. Le tableau de droite (attention l'échelle n'est pas la même) part de 2013 et va jusqu'en septembre 2022. On voit le moment où la Banque Centrale de Turquie a été obligée de vendre de ses stocks d'or (2019 - 2020) pour empêcher la situation de déraper. Vous verrez une nouvelle attaque contre la livre turque qui se reflétera automatiquement sur l'inflation à partir de la fin avril 2022. Ces attaques américaines ont forcé Erdogan à aller réclamer de l'aide à son ennemi, le prince saoudien Mohammed Ben Saleman.





Les taux directeurs de la Banque Centrale turque montrent bien la dégradation des années 2000 en lien avec l'inflation de 140% ! La situation est revenue à la "normale" en 2010, et jusqu'à maintenant Erdogan veut garder des taux bas, ce qui l'a amené à entrer en conflit avec 3 gouverneurs successifs de sa Banque Centrale qui voulaient remonter les taux pour juguler l'inflation. On voit sa préférence pour la finance "islamique".





Le chiffre du chômage reste étonnement assez "stable" en Turquie où le marché du travail est extrêmement mobile. Pour un pays du Moyen-Orient, on peut considérer qu'il est même assez bas: aucune corrélation ni dégradation observées à cause de l'inflation et de la perte de valeur de la monnaie turque !





Le graphique le plus important qui prouve la manipulation américaine. La dette de la Turquie sur son PIB est de 39,5% malgré le poids de l'immobilisation - confinements dus au Covid-19. Je rappelle que l'endettement de la France ou des Etats-Unis sur leur PIB est dans les 140% !!!! Techniquement, c'est la livre turque qui devrait être 3 fois plus forte que le dollar ou l'euro. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :


ERDOGAN POUSSE LA TURQUIE VERS UNE LIBANISATION MONETAIRE
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL
Dans sa volonté de pousser le pays vers l'islam (par opposition aux fonctionnaires et militaires, majoritairement Kemalistes, c'est à dire pour la laïcité constante, comme en France - le voeu de Mustafa Kemal), en mai 2018, Erdogan a publiquement condamné le prêt à usure pour favoriser la finance islamique - c'était surtout un geste de remerciement à toutes les mosquées pour leur aide lors de la tentative pathétique de Coup d'Etat de la CIA.



Le temps que la dépêche de Reuters fasse le tour du monde, cela a conduit en effet le reste des banquiers occidentaux, et même les allemands qui soutiennent la Turquie bec et ongles depuis des années (en fait le remerciement éternel pour s'être joint à Berlin pendant la Première Guerre mondiale) à reconsidérer leur position vis à vis d'Erdogan devenu le porte parole de la banque islamique !

Du coup, le pays s'est séparé en deux, et cela à deux autres niveaux, comme l'Italie: le nord de la Turquie est ultra riche grâce à l'arrivé des capitaux occidentaux, alors que le Sud n'a que des miettes - en conséquence, les classes supérieures turques ont ouvert encore plus de comptes en dollars ou en euro.

Ce qui n'est qu'une ancienne habitude de protection en réponse aux innombrables périodes de super inflation des années précédentes. En janvier 2004 par exemple, la Banque Centrale a introduit la "nouvelle lire" et a enlevé les "000.000" des billets (soit 6 zéros) afin que tout le monde s'y retrouve sur les nouveaux billets (la France avait fait un peu la même opération avec le Nouveau Franc).

Avance rapide >>>>> jusqu'en novembre 2022, le système bancaire turc est plus que jamais divisé en deux: ceux (particuliers, entreprises ET administrations) qui ont des comptes en euro, dollars et livres, et ceux qui n'ont qu'un seul compte en livres, très majoritairement les particuliers.

Techniquement, en 2022, et avec une érosion aussi brutale de la livre, Ankara se dirige désormais vers le système libanais (qui a certes fonctionné pendant 50 ans avant de s'écrouler brutalement, par la seule volonté de Washington) à savoir l'utilisation simultanée de 2 monnaies: à mon arrivée à l'hôtel par exemple, on m'a demandé si je souhaitais payer avec la Visa en lires ou en euro, la même question m'avait été posée à la réception de l'hôtel Phenicia à Beyrouth en janvier 2020
.

La Banque Centrale a récemment interdit les paiements en monnaie étrangère et cela justement pour éviter la libanisation: si vous payez ou recevez des fournisseurs des dollars, vous devez les transformer en livres turques, ce qui complique encore la situation de bien des entreprises. Mais dans l'absolu, il y a bien 2 monnaies (en fait 3) aujourd'hui en Turquie.

Et qui dit 2 monnaies (ou plus), dit le principe de Gresham, à savoir "la mauvaise monnaie chasse la bonne". On l'a vu en Yougoslavie dans les années 90: les gens dépensaient leurs dinars dans les magasins, mais gardaient précieusement leurs Marks, Francs (suisse ou fr) et même les Lires italiennes chez eux dans une boîte.

En clair, ce qui a ajouté à la tension (en plus du phénoménal sabotage monétaire mené par la CIA (avec l'aide de la JP Morgan) sur la livre turque, c'est la position "islamiste" d'Erdogan sur le taux d'intérêt (sans parler de sa volonté d'avoir des taux bas) qui a compliqué la situation encore plus.

Selon lui, plus la lire est basse, et plus les industries turques exportent, et techniquement, il a raison, sauf que le prix est payé par les segments de la classe moyenne, celle dont il dépendra le plus en mai prochain aux élections présidentielles.

Contrairement à mes voyages précédents, cette fois, et cela chez toutes les personnes rencontrées, j'ai clairement perçu un énervement global contre Erdogan. En effet pour être stables, les Turcs pensent qu'ils ont besoin d'une monnaie... stable. Mais le cas de la France -avec une monnaie stable- prouve que cela ne fonctionne pas, et que, quelque soit la situation, la spoliation se fait toujours sur la classe moyenne.

Pourtant, en Turquie, et comme l'a montré Jean-Pierre Chevalier, la Banque Centrale a su tenir les rennes de ses émissions monétaires, et ne s'est pas servie de la planche à billets.

A nouveau on retombe sur la guerre menée à Erdogan, mais c'est une guerre que ses citoyens ne peuvent pas trop saisir. Tout ce qu'ils voient, c'est ce qui reste à la fin de chaque semaine dans le porte-monnaie. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :


INFLATION MORTELLE OU LA TRAHISON DU PEUPLE FRANCAIS
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL
En résumé: les Turcs avec leur monnaie défaillante souffrent de la même inflation que les Français. Mais: la grande, l'immense différence se trouve dans le fait qu'en Turquie les salaires sont indexés sur l'inflation alors qu'en France ce n'est pas le cas, depuis que Jacques Delors (Parti Socialiste) a accepté de trahir les salariés français en coupant le cordage entre salaires et inflation, et cela pour plaire à Bruxelles et à Francfort.

Depuis, la classe moyenne (en France) a quasiment disparu, les gens vivant à 10 euros près en 2022 selon un sondage du Parisien Libéré.

J'ai posé la question à plusieurs chefs d'entreprise et tous m'ont confirmé avoir augmenté les salaires environ tous les 2 ou 3 mois, avec un quasi 100% en l'espace d'une seule année.

Cela vous explique pourquoi il n'y pas de manifestations contre la vie chère en Turquie, contrairement à la France où vous en avez une et dans toutes les grandes villes chaque samedi, et cela pratiquement depuis 2018 !

Les cafés et restaurants sont toujours aussi remplis, alors qu'en France les restaurateurs pleurent en vous expliquant qu'ils n'ont jamais récupéré le niveau d'avant Covid.

Deux mondes, deux pays, séparés par une seule loi qui détruit les ménages Français bien plus que ne le sont les ménages turcs avec leur monnaie bancale ! Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :


OR ET ARGENT DANS UNE PAYS OU LA MONNAIE PERD SA VALEUR CHAQUE SEMAINE
du 14 au 18 novembre 2022 :
ISTANBUL
Les Turcs ont une vieille habitude des périodes d'inflation: les années 1970, puis 1980 puis 1990 leur ont appris, de génération en génération, comment se protéger contre la folie de leur Banque Centrale, en achetant systématiquement de l'or. Que ce soit à Istanbul ou à Ankara ou à Izmir, l'achat de pièces d'or turques est "la" recette turque, on peut même écrire "ancestrale", transmise de génération en génération, pour protéger l'épargne durement acquise.





En conséquence de quoi, depuis 2018, c'est exactement ce qu'on fait les Turcs avisés. Quand ils ont besoin de cash, ils vont chez leur vendeur et échangent la ou les pièces contre les billets, et cela permet d'être "à jour" avec la dépréciation, l'or, lui, ne bougeant pratiquement pas.

Pour vous donner une idée, le régulateur des taxis d'Istanbul (juge de paix impartial) a déjà changé les compteurs au moins 4 fois en 1 année pour suivre la dépréciation de la monnaie.

Certes tous les chauffeurs vous expliquent que ce n'est pas suffisant, et que l'inflation réelle est (selon certains) d'au moins 300%, mais ils s'y retrouvent quand même, tant bien que mal. Certains demandent même aux clients de rajouter un peu, ce que beaucoup acceptent (la colère contre l'inflation rapproche et unit les Turcs).



Et chaque jour, vous constatez des files de personnes (salariés, commerçants, fonctionnaires) qui changent leurs billets, le plus vite possible, contre des pièces d'or, ce qui est la réplique exacte de la situation de la France entre 1971 et 1978. Eric Joubert m'avait expliqué que des files se formaient devant son magasin à l'heure du déjeuner, avec beaucoup de travailleurs des BTP, peintres, maçons, ouvriers, qui transformaient leurs francs en pièces d'or.

L'histoire monétaire et l'inflation ne sont qu'un éternel recommencement, sachant que l'inflation n'est qu'une forme de vol déguisé des citoyens par l'Etat. Ici on pourrait dire que ce sont les Américains qui sont les premiers à voler les Turcs, trop pressés de mettre un homme à eux à la tête de la Sublime Porte et de contrôler le Bosphore, porte ouverte sur la Russie et l'Ukraine. D'ailleurs un attentat a eu lieu près de la place Taksim à l'heure où j'écris ces lignes. Certains veulent vraiment lui pourrir la campagne électorale. Vous imaginez alors à quel point les élections de mai-juin 2023 seront stratégiques. Mais d'ici là, la livre turque risque de perdre encore plus de valeur, l'attentat n'ayant comme but que de décourager les touristes de venir visiter le pays, ce qui le prive des devises euro et dollars. Et donc affaiblit la livre turque. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.quotidien.com 2008-2022
prochaines rencontres: - Paris sam 10 dec 2022
Soutenez cette Revue de Presse avec l'un de mes livres dans vos mains (lien ici) 777 & 666 favoris des lecteurs
toutes les autres informations sur le fil Twitter @pierrejovanovic
Les videos des livres sont ici — Recevez le catalogue couleurs gratuit chez vous.
Les meilleures ventes Partagez cette information (et envoyez-la aussi à votre banquier) par :




Chers lecteurs, c'est grâce à vos dons aux reportages que je pars là où la presse subventionnée par l'Etat (dont Libération, l'Express et le Point) ne va plus...