Le click sur vous donnera le panier dans un 2e onglet

quotidien de paris

[ Quelques articles écrits soit dans le Quotidien de Paris (80%), soit sur le système Missive de France Câbles et Radio, entre 1991 et 1996. Notez que le protocole de courrier électronique de l'époque n'acceptait pas les accents. Ils sont livrés ici tels quels, sans SR et sans accents, à titre de documents historiques, et aussi pour retrouver l'ambiance des années 90 ]



Date fichier : 24 OCT 1993

MEL BROOKS: IL FAUT LIMITER LE NOMBRE D'ECRANS AMERICAINS

Etonne que certains pays diffusent dans leurs salles a ecrans multiples des films a 90% americains, le celebre acteur et realisateur de films comiques propose une solution originale pour preserver les productions cinematographiques europeennes et explique, serieusement pour une fois, au Quotidien pourquoi les films du "vieux continent" ont du mal a percer a sur le territoire americain.

mel brooks interview en franais


LE QUOTIDIEN: Quelles sont, selon vous, les principales differences entre les industries du cinema americain et europeen?

MEL BROOKS: Aux Etats Unis on ne se preoccupe pas de l'art. L'art n'a aucune importance. Les Americains ne se preoccupent que de l'argent. Si le film, par bonheur, est aussi artistique, c'est juste un "lucky bonus". En Europe, les realisateurs racontent des histoires intimistes qui sont uniques, interessantes et avec art. Ils ont toujours le sens artistique, le sens du positionnement de leur oeuvre dans un contexte artistique. Aux Etats Unis en revanche, on ne trouve que la trame "voila ce qui se passe". On decrit. Pourquoi? Parce que le marche americain n'est concerne que par un seul mot "profit" et tous les films passent par le tamis "argent et profit". Je suis tres heureux de gagner de l'argent avec mon film "Robin Hood, The Men in Thights" mais neanmoins, je continue a realiser mes films avec un oeil europeen. J'ai fait "Chienne de Vie" par exemple a contre-courant puisque c'est l'histoire d'un riche qui devient pauvre. Ce fut un echec ici. Les Americains ne s'interessent pas aux clochards! En revanche, il a eu beaucoup de succes en France et surtout en Italie ou il est reste premier au hit parade pendant 6 semaines.

Q: Mais pourquoi alors les films francais ont-ils tant de mal a percer sur le marche americain?

ML: Parce qu'ils sont en V.O... Les Americains ne sont pas habitues a lire les textes en bas de l'ecran. Ils n'aiment pas ca. Cela ne les interesse pas. C'est le probleme numero 1. Si le film "Nikita" avait ete realise en anglais, il aurait fait des millions de dollars ici, meme avec les excellents acteurs francais. Mais en francais, avec les sous-titres... Ils donnent l'impression aux Americains de retourner a l'ecole. Ils ne veulent pas qu'on les prenne pour des enfants. Si les Europeens voulaient creer une surprise, il leur suffirait de tourner leurs films en anglais, ou bien doubler immediatement au fur et a mesure du montage. Les Italiens l'ont bien compris, puisqu'ils tournent sans son, et doublent ensuite. Regardez les Anglais. Leur probleme est l'oppose des Francais puisqu'ils n'ont plus de films. Et ca, ce n'est vraiment pas la faute des Americains.

Q: Alors que pensez-vous des Europeens qui hurlent en ce moment, accusant les Americains de les envahir avec leurs films "fast-food" et de detruire leur culture?

ML: C'est un debat tres serieux. Les deux ont raison. Les Americains sont trop radins. En meme temps, ils ont trop faim...(rires), ils veulent trop d'argent. Par consequent, ils monopolisent pratiquement tous les ecrans. Ils pourraient gagner autant d'argent sans gener les Francais. Ils pourraient s'asseoir avec les Francais ou la CEE et leur dire: "Ecoutez on prend 80% de vos ecrans. Mais nous n'avons besoin que de 60%. De cette maniere, on n'interefere pas avec votre industrie". Les Americains devraient laisser 20% de leurs ecrans aux productions locales, de maniere a offrir aux jeunes spectateurs parisiens par exemple un choix plus vaste devant une salle de cinema a ecrans multiples.

Q: Vous etes serieux ?

ML: Oui, je pense que si les Europeens se mettaient d'accord avec les USA pour limiter le nombre d'ecrans diffusant des films americains, nous n'aurions pas de problemes majeurs. Jurassic Parc ne devrait pas monopoliser 500 ecrans francais. Il suffit de le projeter dans moins de salles et de le laisser a l'affiche plus longtemps. Le resultat financier sera le meme. De plus, cela laisserait plus de place et serait benefique aux productions nationales. Le film francais par exemple est sur la pente descendente. Il y a quelques annees, on recevait une production nombreuse et surtout tres creative. Aujourd'hui, on les compte. La quantite et la qualite ont terriblement baisse. Dans certains pays, des cinemas possedent 25 ecrans, monopolises a 90% par des films americains!! Ils devraient reserver au minimum 5 ecrans pour les films europeens. Toujours... Cela devrait etre illegal. La solution la plus logique consisterait a reserver 10 ecrans sur 25 aux films locaux. Cela reglerait bien des problemes.

Propos recueillis a Los Angeles par Pierre JOVANOVIC

mel brooks films
quotidien de paris, archives

france cables et radio

SPIRITUALITE et INFORMATIQUE (cliquez les titres):
La tragédie de Kasparov battu par un ordinateur
Kasparov et Deep Blue
Satan est de retour
Plongeon dans le jeu Doom 2
Confession au père Bill Gates (1994)
Quand les moines bénissent un avion espion rempli d'électronique

Téléchargez le supplément spécial informatique des élections présidentielles de 1988 en pdf couleurs

quotidien de paris, pdf, spécial informatique et élections présidentielles 1988, disquettes Pierre Cardin

Téléchargez le pdf du 16 sept 1986 du Quotidien de Paris pages ''Sicob''

quotidien de paris, numéro informatique Sicob de 1986, PC Sagem, Grid systems Corp


SUJETS DE SOCIETE (cliquez les titres):
Ces prêtres pe**philes qui ont été protégés par leur hiérarchie et le Vatican
Féminisme: l'hystérie des ciseaux
Se faire rallonger le pénis par un médecin fou de Los Angeles
Les mariages qui tuent
Test aveugle de 10 marques de vodka !
Comment la télévision a rendu les gens idiots
Les enfants ne savent plus écrire à cause de la télé
Des mariages en visio-conférence
Le Paradis et l'Enfer
Travailler plus et gagner moins (déjà)

Téléchargez le reportage et supplément spécial couleurs publié à l'occasion de la Révolution roumaine de 1989 avec des photos uniques de Caucescu



ESPIONNAGE, PENTAGONE, CIA, KGB (cliquez les titres):
Aurora, l'avion qui n'existe pas
La CIA rachete les Stinger aux Moudjaidines
Dassault et le GIATT cibles de la CIA
La CIA contrôle Internet
Le centre anti-piratages piraté !
Quand la CIA espionne en France
La CIA en France
Les noms des 4 colonels du KGB
Le navire invisible de Lockheed
Les armes secretes du Pentagone
Que font les espions à la retraite ?

INTERNET et RESEAUX (cliquez les titres):
L'annonce de la révolution du Web
La vitesse des échanges de données
Comment devenir plus riche avec Internet ?
Le premier email diplomatique
Les aventures de Philippe Kahn et de Borland

ORDINATEURS et THINKPADs d'IBM (cliquez les titres):
L'IBM PC a 10 ans !
L'arrivée des premiers Thinkpad d'IBM
Premier test du Thinkpad à 60.000 FF

CINEMA - ARTS (cliquez les titres):
Interview de Mel Brooks
Interview de Maurice Jarre
Interview de Francis Bouygues
Ma pathétique nuit des Oscars
Avant-Première: Jurassic Parc
Nine Inch Nails
La loi Attali et Suzanne Vega
Le retour du tourne-disque 33t très haute fidélité
La soudaine démission de Georges Marciano, patron de Guess

LAS VEGAS (cliquez sur les titres):
Las Vegas Impressions 1
Las Vegas Impressions 2
Les voeux à tous les abonnés de Missive FCR